Exposition permanente de mes sculptures à la Galerie Art Fresque Povera, à SOMMIERES (Gard), 6, Bd Ernest François

jeudi 22 décembre 2011

Amandine ou Le chemin de Compostelle, suite



A un moment donné, on sent qu'il faut s'arrêter.

Soit, parce que tout est dit.








Soit, parce que, certes tout n'est pas dit, mais on est conscient d'avoir atteint ses propres limites.








Alors on décide que c'est fini et on nettoie ses outils.